Tag Archives: The SlutGarden

The Slutgarden & LOOOL – Hungry Teen Attack Remix contest

21 Fév

Et je reviens avec le fruit de la collaboration entre The SlutGarden & LOOOL, leur track toujours très calme et posée (c’est ça qu’on aime en même temps) fait donc l’objet d’un remix contest dont les trois gagnants seront sur l’EP aux cotés de Bullwack, Asian Trash Boy, Neus et Dead Cat Bounce. L’EP sortira le 8 mars, on attend du lourd.

Détails du contest :

Lire la suite

Publicités

Eloge de la débauche.

18 Sep

Encore et toujours cette putain de débauche, mais je crois qu’en fait on aime beaucoup ça. C’est ce que le duo The Slutgarden illustre en mettant en ligne aujourd’hui la track Eloge de la Débauche. Et c’est réussi, de la violence, des break à te faire vomir tes tripes, une montée en puissance digne d’une belle débauche entre salopes !

The SlutGarden – Eloge de la débauche by The SLUTGARDEN

Vous pourrez retrouver ces deux là le 22 septembre à Marseille pour la pré soirée du festival marsatac, le 16 octobre à Toulon et le 5 novembre à Toulouse !

Marilyn Manson – This is the new shit (The SlutGarden remix)

21 Juil

Tout nouveau remix d’un duo dont je vous ai déjà parlé, The Slutgarden, et c’est monstrueux ! Quant aux prochaines actus, ils jouent le 31 Juillet à Porto pour la soirée Totally Insane avec Mustard Pimp, Duc de Kulbert et Fckn crew. Egalement, l’EP sur le titre « Sweet Mr Jackface » est attendu pour septembre sur le label italien Shake your ass records.

Marilyn Manson – This is the new shit (The SlutGarden remix) by The SLUTGARDEN

12/06/2010 : Automutilation

12 Juin

« J’adore ça, mais vraiment ! « 

The SlutGarden – Sado Maso 75

The SlutGarden

2 Juin

Baignés très jeunes dans des courants musicaux très éclectiques, ces deux Dj’s/Producteurs se sont tout d’abord engagés dans des projets solos respectifs. Ce n’est que début 2010 qu’ils décident de mettre en commun leur créativité en donnant naissance au duo électronique « The SlutGarden ». Les productions et les prestations s’enchainent alors très vite, avec une ligne directrice simple : Faire suer le public avec des basselines bien lourdes, des mélodies accrocheuses et une violence musicale pour faire saigner le maximum d’oreilles.

The SlutGarden – Stupid Love by The SLUTGARDEN